Association pour l'anthropologie du changement social et du développement
Association for the anthropology of social change and development

Réislamisations au Burkina Faso. Questions de genre et enjeux sociaux

Depuis trente ans, l’Afrique de l’Ouest est le théâtre d’un renouveau islamique qui s’illustre par l’apparition de mouvements réformistes, d’ONG et d’associations se réclamant de l’islam. Le Burkina Faso ne fait pas exception à ce phénomène multiforme. En quelques décennies, le pays a vu émerger une panoplie de figures locales qui agissent au quotidien dans leur quartier sous la bannière de l’islam. Ce sont des marabouts, des militants d’association islamiques, mais aussi des jeunes ou des femmes qui autrefois n’avaient pas voix au chapitre. Ils diffusent leur conception du « vrai » islam et prennent position sur des enjeux sociétaux, comme les rapports homme/femme, la sexualité ou le mariage.
 Ce livre explore le phénomène de réislamisation en portant une attention particulière aux pratiques et aux discours de ces militants. Quel rôle jouent-ils dans la régulation de la vie quotidienne ou dans le contrôle de la sexualité des croyants ? Comment leurs valeurs s’articulent-elles avec les politiques publiques dites de promotion féminine sur le mariage forcé et l’excision ? Comment les femmes participent-elles à ces dynamiques ? Autant de questions traitées grâce à des enquêtes ethnographiques conduites dans différents milieux islamiques entre 2008 et 2015 au Burkina Faso et principalement à Ouagadougou.
Maud Saint-Lary est anthropologue rattachée à l’Institut des Mondes Africains (IMAf). Elle effectue depuis de nombreuses années des recherches sur les dynamiques de l’islam subsaharien et plus particulièrement au Burkina Faso. Elle est également membre et cofondatrice du Laboratoire de Sciences Sociales Appliquées (LaSSA) à Marseille