Anthropologie et santé publique en pays dogon2018-05-10T09:06:11+00:00

Description du projet

Thierry Berche, médecin de santé publique, travaillait sur ce manuscrit quand il nous a quittés brutalement. La phrase de René Char qu’il avait placée en exergue : « Notre héritage n’est précédé d’aucun testament », prend ainsi rétrospectivement un sens que nous n’aurions jamais voulu qu’elle ait. Cet ouvrage est l’héritage qu’il nous a laissé. Ce livre est à son image : plein d’idées, sans tabous, bousculant, innovant, massif, parfois touffu, toujours tonique.

[…] On sait qu’aujourd’hui le « système des projets » est devenu, en Afrique, la forme hégémonique des actions de développement et le principal mode de distribution des ressources de l’aide internationale. Il engendre de nombreux effets pervers, dont cet ouvrage analyse certains, et non des moindres. Dans ce livre, Thierry Berche fait de surcroît la preuve qu’il était aussi ce qu’il se défendait d’être, à savoir un ethnographe professsionnel et un anthropologue de santé. Ses données sur les Dogon ne sont pas que simples compilations, et il est, je crois, le premier à avoir proposé un tableau complet des zones d’intercompréhension entre parlers dogon. On lui doit aussi, et entre autres, une description détaillée et originale des diverses représentations et pratiques autour de l’accouchement en pays dogon. Son histoire des pratiques de santé publique en Afrique, ébauche d’un ouvrage auquel il comptait travailler, doit également être mentionnée. »

http://www.karthala.com/484-anthropologie-et-sante-publique-en-pays-dogon.html

Lire la note de lecture de P Y Le Meur dans le Bulletin de l’APAD.

Détails du projet

Catégories: