Association pour l’anthropologie du changement social et du développement
Association for the anthropology of social change and development

Commerce, circulation et consommation des invendus textiles dans le corridor émergent Accra-Lagos. Approche socio-géographique pour l’exploration d’un marché émergent”

Commerce, circulation et consommation des invendus textiles dans le corridor émergent Accra-Lagos. Approche socio-géographique pour l’exploration d’un marché émergent”

Auteur(s) : Le Borgne Nicolas ;

Je propose de discuter, dans ma communication, des défis méthodologiques que présente l’enquête sur la circulation marchande des invendus textiles et ses filières à partir du cas concret de ma recherche de thèse que j’effectue dans la sous-région d’Afrique de l’Ouest, Bénin-Nigéria-Togo-Ghana depuis Septembre 2018.  Notamment, comment comparer des réseaux caractérisés par des agents différents, des échelles et des dimensions variées allant du « commerçant à la valise », la « fourmi de la mondialisation », jusqu’à l’importateur direct depuis la Chine ou les pays européens disposant d’un capital économique immense.

Comment pallier le manque de données quantitatives ? Quelles sont les limites de l’approche qualitative ou, au contraire, en quoi s’agit-il d’une approche pertinente pour comprendre les rapports marchands et la circulation de biens dans un contexte de pays pauvre.

En substance il s’agira de s’interroger sur ce que nous disent les invendus sur la place des économies des pays « en voie de développement » sur le marché mondial, ainsi que ce qu’ils révèlent dans l’évolution des modes de consommation locale.

Mon enquête s’est pour l’instant majoritairement portée sur les espaces dans lesquels sont commercialisés les invendus textiles [ les principaux marchés], ainsi que sur les espaces par lesquels ils circulent ou transitent [ports, frontière, entrepôts.]. Mon enquête porte aussi sur la place de cet objet de consommation particulier, résultant d’une sur production, dans un marché textile régional fortement marqué par la seconde main et la contrefaçon. Cette recherche permet en outre de révéler une forme d’unité économique et sociale au sein de ce territoire transnational. Enfin mon enquête entend identifier les facteurs de transformation et de recomposition socio-spatiale induits et produits par ce commerce à une échelle locale, régionale et internationale.

Selon quelles modalités ces objets, leur circulation, leur emploi et leur commercialisation concourent-ils à la production de certains espaces ?  Et, à l’inverse, quelles caractéristiques propres à la sous-région favorisent-elles le développement d’une filière de ce type.

 


Mot-clé : circulation, Consommation., Invendus, Mondialisation par le bas, et Surproduction
Toutes les communications appartenant au même panel :

Voir le panel Analyser les circulations commerciales dans les Suds de manière frontale. Essais ethnographiques et théoriques / Analyzing the complexity and variability of commercial circulations in the South. Ethnographic and theoretical experiments

Voir tous les panels du colloque Apad conference 2020