Association pour l’anthropologie du changement social et du développement
Association for the anthropology of social change and development

Le rôle des politiques semencières dans la transformation des systèmes semenciers. Etude du cas des semences de haricot, sur le territoire insulaire d’Idjwi, à l’est de la RD Congo.

Le rôle des politiques semencières dans la transformation des systèmes semenciers. Etude du cas des semences de haricot, sur le territoire insulaire d’Idjwi, à l’est de la RD Congo.

Auteur(s) : Jandrain Alice ;

La majorité de la population du territoire d’Idjwi situé à l’Est de la RD Congo pratique l’agriculture de subsistance. Sa forte démographie a provoqué une pression foncière et une déforestation de l’île. Ces éléments, couplés au changement climatique, affectent la productivité agricole. Une filière s’en retrouve particulièrement touchée : le haricot, nourriture de base des populations. Après la récolte, une partie des graines est traditionnellement mise de côté et conservée par les femmes comme semence pour la saison prochaine. Mais suite à des pressions extérieures, telles que la période de soudure, et l’insuffisance de production aux nombreuses bouches à nourrir, ainsi que les dépenses du ménage, les femmes utilisent les graines de haricot gardées comme semence.

Ainsi, les femmes se dirigent vers le marché local, certaines quittent l’île afin de se procurer des semences. Elles sortent alors d’un système semencier informel et pénètrent alors le système formel. En effet, les semences qu’elles y trouvent sont, en grande partie, issues d’agrimultiplicateurs semenciers. Ces derniers suivent un itinéraire de production qui respecte une réglementation. Au Congo, elle implique que les semences multipliées soient « améliorées », c’est-à-dire, issue de la recherche.

Parallèlement, depuis une dizaine d’années, plusieurs ONG locales se sont donné pour mission d’aider les agriculteur.trice.s du territoire à accéder aux semences de différentes cultures. Pour se faire, elles ont collaboré avec des centres de recherche ainsi que des organisations internationales et ont reçu des semences, dont de haricot. Elles les ont diffusées à travers la structuration des agriculteur.trice.s en organisations, ainsi qu’à travers les écoles et les Églises. Ainsi, la combinaison d’une multitude d’éléments participe à la modification des systèmes semenciers congolais. Ceux-ci évoluent également en fonction de la capacité d’action des acteurs.

À partir du cas d’étude de la filière du haricot sur le territoire d’Idjwi, cette recherche étaye la transformation des systèmes semenciers à partir des contraintes auxquelles font face les agriculteur.trice.s, et le rôle joué par les politiques semencières. L’enjeu de cette recherche est de mettre en lumière la manière dont les systèmes semenciers se construisent, d’y élucider le rôle de chacun des acteurs, et les rapports de pouvoir, ainsi que les idées qui sous-tendent leurs actions.

Afin d’élucider le phénomène, j’ai étudié la trajectoire des graines de haricot. Cela a impliqué de partir des champs et greniers des agriculteur.trice.s, et de retracer leur parcours. La méthodologie a été inductive, basée sur la théorie ancrée, et la socio-histoire. La collecte de données a été réalisée à travers des entretiens formels et informels, des questionnaires pour les agriculteur.trice.s, la collecte de sources écrites et matérielles, ainsi que des observations ethnographiques. Les recherches de terrain se sont déroulées en automne 2018 et 2019. Les personnes rencontrées étaient des agriculteur.trice.s, et des organisations paysannes, avec l’aide d’un assistant de recherche, des agents d’ONG nationales et internationales, des chercheurs de centres de recherches agronomiques, les autorités administratives et coutumières. L’évolution dans le temps de la réglementation congolaise a également été étudiée. Issue de prescriptions internationales, l’imaginaire qui les sous-tendent a également été pris en compte.


Mot-clé : Politique semencière, RD Congo, semence de haricot, et systèmes semenciers
Toutes les communications appartenant au même panel :

Voir le panel Des semences qui circulent, les nouveaux lieux et liens de la diffusion variétale /

Voir tous les panels du colloque Apad conference 2020