Association pour l’anthropologie du changement social et du développement
Association for the anthropology of social change and development

Les riz entre périmètres irrigués et bas-fonds : des circulations multiples aux échelles familiales, locales et régionales (région des Cascades, Burkina Faso)

Les riz entre périmètres irrigués et bas-fonds : des circulations multiples aux échelles familiales, locales et régionales (région des Cascades, Burkina Faso)

Auteur(s) : PEMOU Biokasambani Catherine ;

Le Burkina Faso dans sa politique agricole et de sécurisation alimentaire procède à l’aménagement des bas-fonds en milieu rural pour la production des céréales, principalement du riz. Ces aménagements induisent des changements sur le système de production rizicole et surtout la confrontation entre semences anciennes et celles améliorées issues de la recherche agronomique. L’objectif de ce travail est de montrer l’impact des politiques publiques d’aménagement sur l’utilisation des semences traditionnelles de riz.

Des travaux d’enquêtes ont été réalisés entre janvier et juin 2019 dans le village de Douna où se localisent plusieurs bas-fonds et l’un des plus grands périmètres irrigués du Burkina Faso qui valorise la filière riz. Des données sur les pratiques agricoles, les choix de production, et les valeurs associées aux semences de riz ont été collectées auprès des exploitants familiaux ayant des parcelles dans l’un et/ou l’autre modèle d’aménagement.

Les résultats montrent la coexistence de deux systèmes de production rizicole à Douna à travers les différents types d’aménagement réalisés par les producteurs : le système de production de riz de bas-fond et celui moderne dans le périmètre irrigué. Ces deux types d’aménagement ne conditionnent toutefois pas exclusivement l’usage des semences locales ou issues de la recherche agronomique.

Dans les bas-fonds, un aménagement léger et individuel est réalisé par les agriculteurs pour organiser une maîtrise partielle de l’eau: dans ces espaces des semences d’anciennes variétés de riz sont utilisées car elles sont mieux adaptées à la culture de décrue, mais on y trouve aussi une grande diversité d’autres semences, dont celles issues de la recherche, qui sont semées en association dans les parcelles. Elles sont donc caractérisées par une grande diversité variétale et biologique. Au contraire, l’itinéraire technique imposé par l’encadrement agricole dans le périmètre irrigué repose sur l’utilisation de semences à haut potentiel de rendement en réponse aux engrais et à l’irrigation: ces parcelles sont ensemencées avec une seule variété diffusée dans le cadre de la filière rizicole moderne. Le périmètre rizicole est globalement caractérisé par une plus faible diversité variétale.

A Douna, le riz est traditionnellement produit par les femmes dans les bas-fonds.  tout comme les hommes dans les périmètres irriguées, les femmes sont aussi de véritables actrices dans la filière riz car elles participent à la circulation et la diversité variétale. Elles introduisent dans les bas-fonds cultivés, les variétés vulgarisées dans le périmètre irrigué. Ainsi, leurs choix variétaux ne dépendent pas seulement des critères agronomiques mais aussi des valeurs culturelles associées aux riz, dont le riz rouge africain qui entre dans les rites d’initiation et de mariage. Nous montrons ainsi qu’en passant des femmes aux hommes, des bas-fonds au périmètre irrigué, le riz change de fonction et de valeur dans l’agrosystème tout en perdant sa diversité.

Ces deux systèmes de production répondent à des logiques différentes. Le système de production traditionnelle en plus de répondre aux besoins alimentaire, répond aussi aux besoins culturels et patrimoniaux tout en cherchant à minimiser les pertes de production à l’échelle des exploitations familiales et à gérer les ressources hydriques à l’échelle du bas-fond. Tandis que celui moderne répond à l’objectif de sécurisation alimentaire à l’échelle nationale.


Mot-clé : bas-fonds, Burkina Faso, Douna, périmètres irrigués, Riz, variétés améliorées, et variétés anciennes
Toutes les communications appartenant au même panel :

Voir le panel Des semences qui circulent, les nouveaux lieux et liens de la diffusion variétale /

Voir tous les panels du colloque Apad conference 2020