Association pour l’anthropologie du changement social et du développement
Association for the anthropology of social change and development
Lomé conference: postponed to december 2021

Lomé conference: postponed to december 2021

Faced with the uncertainty on the evolution of the COVID pandemic, the APAD Bureau and the Conference Organizing Committee decided to postpone the Lomé Conference “Circulations in the global South: Ethnographic explorations of globalized exchanges” to December 2021.

The situation of COVID is improving in African countries, but even before the recent reconfinement decisions in Europe, uncertainties about the possibility of travel to Africa were too great to maintain the Conference in December 2020. Furthermore, the logic of the APAD, which promotes direct exchanges between members and the participation of African colleagues, made it difficult to opt for a virtual conference. The panel organisers have been contacted by the Organising Committee and are in contact with it, they are contacting the panelists to take stock of the situation. We are counting on their mobilisation and that of the panelists to maintain their commitment to this conference, despite the current constraints.

As the context is not favourable to mobilization, the General Assembly will also be postponed to December 2021, thus extending the mandate of the current Board.

Lomé conference: postponed to december 2021

Colloque de Lomé : report à décembre 2021

Face à l’incertitude sur les évolutions de la pandémie de la COVID, le Bureau de l’APAD et le Comité d’organisation du Colloque ont décidé de reporter le colloque de Lomé “Les circulations dans le Sud global : ethnographies des échanges mondialisés” à décembre 2021.

La situation de la COVID s’améliore dans les pays d’Afrique, mais, avant même les récentes décisions de reconfinement en Europe, les incertitudes sur la possibilité de voyage vers l’Afrique étaient trop fortes pour maintenir le colloque en décembre 2020. Par ailleurs, la logique de l’APAD, qui promeut des échanges directs entre les membres et la participation des collègues africains, rendait difficile l’option du passage du colloque en virtuel. Les organisateurs de panels ont été contactés par le Comité d’organisation et sont en lien avec lui, ils contactent les panélistes pour faire le point. Nous comptons sur leur mobilisation et celle des panélistes pour maintenir leur engagement pour ce colloque, malgré les contraintes actuelles.

Le contexte n’étant pas favorable à la mobilisation, l’Assemblée générale sera aussi reportée à décembre 2021, ce qui prolonge de fait le mandat du bureau actuel.