Association pour l’anthropologie du changement social et du développement
Association for the anthropology of social change and development

Les théories du complot sur Facebook : analyse des discours des partis politiques sur la crise anglophone au Cameroun

Les théories du complot sur Facebook : analyse des discours des partis politiques sur la crise anglophone au Cameroun

Auteur(s) : Timothée Ndongue Epangue ;

Les discours des partis politiques camerounais, sur Facebook, autour de la crise anglophone,  sont au centre de cette réflexion. Depuis que cette crise fait partie du quotidien des camerounais, le réseau social Facebook est le théâtre des discours clivés qui traduisent les différentes idéologies des parties politiques au Cameroun. De ce fait, comment se présentent les interventions des partis politiques camerounais sur Facebook au sujet de la crise anglophone ? Qu’est-ce que ces différentes formes d’expression disent de ces partis politiques ? L’hypothèse centrale ressort  que les différentes interventions permettent de mettre en relief des tranches d’histoire choisies par chacune des idéologies en présence dans le but de manipuler les masses. L’appréhension du phénomène étudié se fait à la lumière de la théorie du complot (Giry, 2017) et du concept du pathos (Angenot, 2008). La netnographie (Sayard, 2013) combinée à la recherche documentaire constitue les outils mis en place pour collecter les données. L’analyse thématique des contenus met en exergue les ambitions égoïstes des partis qui préfèrent se servir de la manipulation pour convaincre les populations à travers la scénarisation de l’information.

 


Mot-clé : Crise anglophone, Les théories du complot, Netnographie, Partis politiques, Pathos, and Scénarisation de l’information
Toutes les communications appartenant au même panel :

Voir le panel La théorie du complot dans les Afriques mondialisées : discours, imaginaires et enjeux anthro-politiques /

Voir tous les panels du colloque Apad conference 2020