Association pour l’anthropologie du changement social et du développement
Association for the anthropology of social change and development

Les taxis tricycles dans le transport urbain à Jacqueville (Côte d’Ivoire)

Les taxis tricycles dans le transport urbain à Jacqueville (Côte d’Ivoire)

Auteur(s) : bamba vakaramoko ; doherty jacob ; Kassi-Djodjo irène ;

De nombreuses villes africaines ne possèdent pas de moyens et infrastructures de transports adéquats pour la mobilité alors que la population urbaine augmente. Aussi, la plupart de ces villes connaissent un étalement urbain avec pour conséquence l’éloignement des différents centres d’intérêts. L’avènement des taxis tricycles dans les villes ivoiriennes participent à la mobilité des citadins. En effet, ces nouveaux engins viennent combler un déficit et initient une nouvelle forme de mobilité dans certaines villes ivoiriennes.

A Jacqueville, ville balnéaire, située à l’ouest de la ville d’Abidjan dans la région des grands ponts a connu la construction d’ un ouvrage de 608 m qui la relie à la métropole. Ce projet s’inscrit dans le développement et le renforcement des infrastructures routières en Côte d’Ivoire. En effet,  cette ville est séparée de la capitale économique depuis la construction du canal de vridi en 1950.  L’inauguration de ce pont désenclave et permet à ce département de connaître un accroissement de ces activités touristiques, humaines et industrielles. C’est dans cette perspective qu’un projet innovant a été intégré par les autorités communales à savoir des taxis tricycles pour faciliter le déplacement des habitants. Ainsi, ces taxis tricycles connectent les compartiments de la ville et permettent de rallier les différentes plages de la cité. La présente étude vise à analyser ce nouveau moyen de transport  qui émerge dans les villes ivoiriennes en général et en particulier à Jacqueville. Quelles sont les origines de ces taxis ? Comment ces moyens de transport fonctionnent-ils à Jacqueville ? Quels sont ces apports dans la mobilité urbaine ? Et quelles sont les difficultés que rencontrent les acteurs dans l’exercice de l’activité.

La recherche documentaire, la collecte des données, leur traitement et l’analyse des résultats constituent les principales articulations de la démarche méthodologique adoptée. Pour ce qui est de l’activité des taxis tricycles, l’étude a utilisé l’approche des enquêtes de surveillance de comportement pour analyser la contribution de ces engins à la mobilité à Jacqueville. Cette étude met donc en évidence les taxis tricycles qui facilitent les déplacements des usagers dans tous les compartiments de la ville et offre une nouvelle opportunité de déplacement en plus des taxis communaux. La présence de ce nouveau moyen de transport est pratique, sécurisant, bénéfique et moins coûteux.


Mot-clé : Jacqueville., Taxis tricycles, et transport urbain
Toutes les communications appartenant au même panel :

Voir le panel Acteurs, modalités matérielles et technologies des circulations dans les Suds / Actors, Materialities and Technologies of Circulations in the Global South

Voir tous les panels du colloque Apad conference 2020